Lettre à mon frère Hamza de la Maison des Potes de St Etienne

Hamza Ould Mohamed, président de la Maison des Potes de Saint-Etienne

Salam Hamza,

j’ai lu l’article de la journaliste Sylvia ZAPPI sur ce que tu as subi à l’université d’automne des Maisons des potes, association du réseau de SOS Racisme. Cette fédération se sert allègrement des quartiers comme un faire-valoir. Elle aime à cantonner les quartiers dans le cliché du jeune beur à casquette qui ne désire qu’une chose, se faire aimer de la France. Cette maison des potes, n’est pas la notre assurément… Mais toi, à St Etienne, tu as su en faire quelque chose de neuf. Tu as su, en toute autonomie avec tes potes, mobiliser 400 jeunes des quartiers de St Etienne. Tu as su faire en sorte que les quartiers se l’approprient pour en faire leur maison. Celle de leur dignité retrouvée et inchaAllah de leur libération.

Continue reading

Islam de France, Shirk, Laïcité

Islam de France

« (…) L’islam authentique est situé aux antipodes de « l’islam algérien ». Ces deux phénomènes (…) ne peuvent se rencontrer ni chez une même personne, ni chez un même groupe de personnes, ni dans la même mosquée. (…) En un mot, l’islam authentique appartient à Dieu, « l’islam algérien » à César. Cet « islam algérien » est régi par des règlements dont la responsabilité incombe non à l’administration colonialiste usurpatrice ni à l’Assemblée algérienne mais (…) à la France elle même. Reconnaître « l’islam algérien », c’est accepter l’ingérence coupable de l’Administration dans les affaires du culte, c’est ni plus ni moins donner des associés à Dieu (shirk). »

« Grave ingérence de l’administration dans les affaires du culte musulman », Le Jeune Musulman. Organe des jeunes de l’Association des Oulémas d’Algérie, n° 4, 25 juillet 1952, p. 1

Mamans Toutes Egales : Sorties scolaires : NON à l’exclusion des mères qui portent un foulard

Aujourd’hui, plusieurs mamans musulmanes qui portent un foulard sont interdites de sorties scolaires au faux prétexte de laïcité. A Montreuil, par exemple, à l’école Paul Lafargue, plusieurs mamans sont stigmatisées et leurs enfants humiliés ! L’Inspection de l’Education Nationale et l’école se renvoient la balle. Mettons-les devant leurs responsabilités !

Malgré un avis de la HALDE, rappelant que l’interdiction du foulard ne s’applique pas aux parents d’élèves, le ministre Luc Chatel veut instaurer par décret cette nouvelle discrimination pour exclure ces mères des sorties scolaires et des activités à caractère éducatif. Les parents et les enseignants sont censés éduquer ensemble les élèves. Alors qu’on reproche aux parents d’être « démissionnaires » de l’éducation de leurs enfants, quand les mères qui portent un foulard veulent s’y impliquer, elles en sont exclues. Retirer ce droit aux mères musulmanes est indigne : les enfants en sont les principales victimes !

Nous refusons ce détournement islamophobe de la laïcité, qui s’inscrit dans une série d’attaques islamophobes : loi anti-foulard, loi anti-niqab, «débat sur l’identité nationale», stigmatisation des «prières de rue», des minarets et des menus «halal», «débat sur l’Islam» rebaptisé «débat sur la laïcité».

L’école publique ne doit pas choisir son public. Elle doit être un lieu de rencontre et non d’exclusion. Elle doit promouvoir le droit à la différence et non le mépris de l’autre. Nous tenons au principe de laïcité, aux libertés individuelles, à l’égalité de traitement. Défendons le droit pour une femme portant un foulard de s’impliquer dans la scolarité de ses enfants comme tout parent. Exigeons l’arrêt de ces exclusions illégales. Mobilisons-nous contre les discriminations racistes dont sont victimes les mères musulmanes !

Lundi 2 mai 16h00 Place le Morillon, Montreuil – 93100

Marche vers l’école élémentaire Paul Lafargue – 5, rue Paul Lafargue
17h30 Rassemblement devant l’Inspection de l’Education Nationale – 4 rue Daniel Renoult
Métro (9) Mairie de Montreuil OU RER (A,E) Val de Fontenay, puis bus 122 (arrêt Morillon)

Collectif mamans toutes égales, constitué à l’appel de mères d’élèves musulmanes, d’individu.e.s et de militant.e.s des organisations et associations suivantes : CCIF, Collectif une Ecole Pour Tou.te.s, Collectif Féministe Pour l’Egalité, EFIGIES, HM2F, Les Indivisibles, LMSI, NPA, PIR, UJFP

Collectif Mamans toutes Égales

contact : collectif.mte@gmail.com

Collectif Antiraciste de Montreuil, Les Amis de l’École Publique de Montreuil (les AEP)

Islamophobie au nom du féminisme : NON !

Musulmane voilée et féminisme aveugle

Débat dimanche 20 mars de 15h30 à 19h30 à la Maison des Associations du Xème, 206 quai de Valmy 75010 Paris, métro Jaurès.Co-organisé par Les Indivisibles, Les Mots Sont Importants, Les Panthères roses et Les TumulTueuses

Nous, féministes, dénonçons l’utilisation des luttes féministes et LGBT à des fins racistes notamment islamophobes.

Marine le Pen a utilisé récemment la défense des homos pour mieux propager son racisme1.

C’est aussi au nom des femmes que nos dirigeants et grands médias ont jusqu’au bout soutenu un tyran comme Ben Ali, présenté comme le protecteur des Tunisiennes contre un patriarcat nécessairement islamiste.

Enfin, l’infâme débat sur le port du niqab, à l’occasion duquel des parlementaires hommes, jusque là totalement indifférents à la cause féministe, se sont soudainement érigés en défenseurs de l’égalité hommes/femmes.

Ça suffit ! Nous condamnons le racisme et refusons qu’il frappe en notre nom !

Construisons des outils, des ripostes féministes pour désamorcer ces « évidences » insupportables – musulman = islamiste = extrémiste = menace pour les femmes et les minorités sexuelles- qui s’annoncent déjà comme des vedettes des prochaines échéances électorales.

Il est plus que jamais nécessaire de rappeler que de nombreuses femmes étrangères ou françaises vivent le racisme, le sexisme et un sexisme raciste. Pire, les femmes musulmanes voilées sont réprimées. Décolonisons les luttes féministes et LGBT ! Ne laissons pas des féministes blanc-he-s donner des leçons aux autres ! Stoppons celles et ceux qui s’allient à des initiatives politiques et des discours racistes, y compris sous des bannières (pseudo)féministes ou « gay friendly » !

Retrouvons nous pour échanger et organiser la riposte !

Plusieurs invitéEs présenteront leurs analyses et expériences :
Nacira Guénif, sociologue ; Jessica Dorrance de l’association de migrant_es lesbien_nes/bisexuel_les et lesbiennes et personnes trans Noires de Berlin LesMigraS et d’autres militant-e-s.

  1. Marine Le Pen à Lyon le 10 décembre 2010 déclare notamment «Dans certains quartiers, il ne fait pas bon être femme, ni homosexuel, ni juif, ni même français ou blanc.» []

Tout le monde est laïque, mais certains MOINS que d’autres…

122

Leur rêve : rendre l’islam invisible

Etant allé à l’école de la République depuis tout petit et notamment aux cours d’instructions civiques aux collèges, l’on m’a enseigné les principes républicains dont la laïcité. Les enseignants insistaient beaucoup sur ce point avec nous. L’Eglise est séparée de l’Etat depuis 1905 ! Ce devait être normal, et je pensais alors que tous les élèves de France avaient reçu cette éducation et qu’elles concernaient toutes les religions sans aucune discrimination. Mais bien mal m’en a pris ! Ce que j’ignorais à l’époque c’est que vu qu’une grande majorité de ma classe étant de culture musulmane nous aurions du à cause de notre culture religieuse au mieux déficiente sur ce sujet, au pire incompatible, recevoir un surplus d’éducation en laïcité. C’est d’ailleurs ce que préconise désormais le Haut Conseil à l’Intégration dans un récent rapport tenu privé. Heureusement depuis 2001, on ne cesse de me le rappeler !

Continue reading

Mes signets du 04/11/2009 au 10/11/2009

Ma selection de liens du 04/11/2009 au 10/11/2009:

Mes signets du 20/09/2009 au 23/09/2009

Ma selection de liens du 20/09/2009 au 23/09/2009:

  • Les poupées Barbie de l’Islam light : exhibitionnisme et érotisme victimaires – Actualité, | Oumma.com – L’homme français du XXIe siècle doit arrêter de se projeter comme l’émancipateur en puissance de la « femme musulmane », que celle-ci porte voile ou pas, la réduisant à n’être finalement qu’un objet de ses fantasmes sexuels et pulsions érotisantes.
  • Sémites, ou la fiction de l’Autre – Selon un très vieux préjugé, Juifs et Arabes, juifs et musulmans, s’ils sont «ennemis», sont avant tout des «frères» partageant un rapport commun au monde, à la religion et aux texte sacrés. Cette unité se manifeste dans la fiction du «Sémite». Se fondant sur une lecture deSemites: Race, Religion, Literature de Gil Anidjar, Warren Montag soutient que, si cette unité fictionnelle est avant tout le fruit de l’opération par laquelle le christianisme – dont la laïcité ne serait que l’un des derniers avatars – s’est construit un Autre, elle est peut-être également susceptible d’une récupération politique, problématique mais féconde, par ceux qu’elle est censée désigner.
  • Pouvoir / Savoir – Peut-être faut-il renoncer à croire que le pouvoir rend fou et qu’en retour la renonciation au pouvoir est une des conditions auxquelles on peut devenir savant. Il faut plutôt admettre que le pouvoir produit du savoir ( et pas simplement en le favorisant parce qu’il le sert ou en l’appliquant parce qu’il est utile); que pouvoir et savoir s’impliquent directement l’un l’autre; qu’il n’y a pas de relation de pouvoir sans constitution corrélative d’un champ de savoir, ni de savoir qui ne suppose et ne constitue en même temps des relations de pouvoir.