Gérard Depardieu, ou le 1er rôle dans « La Victime Imaginaire »

Ce dimanche 16 décembre, Gérard Depardieu s’est fendu d’une lettre ouverte à Jean-Marc Ayrault, 1er ministre de la République Française lui reprochant de l’avoir traiter de minable pour s’être évadé fiscalement en Belgique. Mieux que ça, il dit rendre son passeport et sa sécurité sociale. Et de là, la polémique est née ! Si le comédien Depardieu nous avait habitué à d’épiques épopées, le citoyen se vautre lui dans une affligeante polémique. Ce que j’y trouve de plus affligeant, c’est la soudaine compassion publique à son égard. Une compassion qui n’en est que plus insupportable en regard du traitement de la moindre parole interprétée comme « anti-française » d’un citoyen Français non-blanc.

Continue reading