Recherchés par le FBI

406445_10150554325367673_542253375_n
Recherchés par le FBI. Rap H. Brown (Jamil Abdullah Al-Amin), leader du SNCC, ministre de la justice du Black Panther Party. Angela Davis, membre de la section Che-Lumumba du Parti Communiste Américain et Elridge Cleaver, ministre du Black Panther Party et réfugié politique à Alger. Foi, Beauté, Intégrité. Récompense : Amour, Paix et Bonheur.

En 1970, Nelson Philipps, un officier de police contrôleur de probation de San Francisco a été suspendu 5 jours pour avoir refusé de retirer cette affiche de son bureau.

Extrait de Jet, 22 octobre 1970

Interview de H. Rap Brown paru dans le Nouvel Obs du 11/09/1967

hrapbrown1
Interview de Herbert Rap Brown, leader du SNCC et ministre de la Justice du Black Panthers Party, (connu après sa conversion à l’islam comme Imam Jamil Abdullah Al-Amin) par Oriana Fallaci, journaliste et essayiste raciste notoire et paru dans le Nouvel Observateur le 11 septembre 1967.
Continue reading

Le tiers-monde libérateur du joug sioniste…

Herman Kofi Bailey

Herman Kofi Bailey

Herman Kofi Bailey pour le SNCC sous la présidence de Stokely Carmichael ou Rap H. Brown (Jamil al-Amin)

Le tournant antisioniste de SNCC (Student National Coordination Comitee) crééra une crise interne dont l’organisation ne sortira pas. Les Noirs et Juifs libéraux étant soient sionistes soient attachés au soutien sioniste notamment au financement de SNCC. Notamment James Forman qui fera en sorte de se débarrasser de Stokely Carmichael et de Rap H. Brown et de tous ceux qui les suivaient.

Attention à éviter le contresens antisémite. Il ne s’agit pas de dénoncer ici le judaisme mais le sionisme en tant qu’idéologie politique dont les Noirs Américains cherchaient aussi à se débarrasser parce que les Juifs sionistes contrôlaient les institutions noires.