De la fonction politique du préjugé de couleur

Le préjugé politique est une invention coloniale visant à établir dans la durée le système colonial en s’assurant que le statut d’esclave, de colonisé pour les hommes « libres » de couleur, soit lié à la couleur : “la différence que la nature a mise entre les Blancs et les Noirs et que le PRÉJUGÉ POLITIQUE a eu soin d’entretenir comme une distance à laquelle les Gens de couleur et leurs descendants ne devaient jamais atteindre ; enfin qu’il importait de ne pas affaiblir l’état d’humiliation attaché à l’espèce dans quelque degré qu’elle se trouve, préjugé d’autant plus utile qu’il est dans le cœur même des Esclaves et qu’il contribue principalement au repos des colonies.

— Alexandre-Stanislas Wimpffen, Haïti au XVIIIe siècle, Paris, Karthala,1993,p.35.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *