Islam et orientalisme sexuel : le cas de l’homosexualité

desiringarabs

Joseph Massad, chercheur, nous explique comment l’international Gay produit le discours sur l’homosexualité en Islam et à quelles fins. Frédéric Lagrange, lui, aborde la question de la norme sexuelle en Islam d’un point de vue à la fois historique et théologique.

  • «I criticize Gay Internationalists, not gays» – Like many Zionist propagandists who often conflate Jews and Zionists and often want to claim that any attack on Zionists is an attack on Jews, Mr. Makarem thinks that any criticisms of Gay Internationalists is an attack on gays, or on homosexuals, or on people who have same-sex contact. But this is not borne out by anything I say in my interview with Reset Doc or in my scholarship. I am clear in the interview that the object of my criticisms is Gay Internationalists and Gay Internationalism and not gays in the West or those who follow them in the Arab world, any more than it is an attack on homosexuality or same-sex contact. What I say (which is hardly even controversial in academic scholarship) is that homosexuality and heterosexuality were both produced in Western Europe and the United States in the nineteenth century.
  • The West and the Orientalism of sexuality – Homosexuals in the Arab world? They have been “invented” by the West. In his book Desiring Arabs, Joseph Massad, a Jordanian of Palestinian origin and an associate professor at Columbia University, attempts to follow the process through which the gay movement, born in the USA, has resulted in and tried to impose a homosexual identity on those Arabs who entertain relations with people of their own sex. A process that according to Massad, follows the tracks of western imperialism.
  • Gay Imperialism: Gender and Sexuality Discourse in the War on Terror – par Jin Haritaworn, Tamsila Tauqir et Esra Erdem : pointe le déploiement continuel de la cause LGBT comme un symbole de la liberter afin de légitimer les guerres impérialistes d’Afghanistan, d’Iraq et les guerres futures en Iran ainsi que légitimer des politiques restrictives en terme d’immigration des nations Occidentales et libérales…
  • Re-Orienting Desire: The Gay International and the Arab World – Joseph Massad explique comment l’international Gay occidental tente d’imposer sa vision du monde aux arabo-musulmans par le biais des classes supérieures compradores et les impacts dramatiques sur les populations non-hétérosexuelles mais ne s’identifiant pas nécessairement à cette identité homosexuelle.
  • “Islam d’interdits, Islam de jouissances, La recherche face aux représentations courantes de la sexualité dans les cultures musulmanes” – aborde la thématique de la sexualité en Islam en tentant de dépasser le cadre de l’Orientalisme qui d’un coté crée un Islam puritain et de l’autre un Islam de libertinage…
  • Khaled El-Rouayheb, Before Homosexuality in the Arab-IslamicWorld, 1500-1800 – L’auteur se base sur la littérature d’adab, les notices des grands dictionnaires biographiques, la poésie amoureuse, la médecine, la physiognomonie, et les écrits de juristes à la période mamelouke tardive et à l’ère ottomane pré-moderne. Il reconstruit la manière dont furent conçus et jugés les comportements « homosexuels » masculins dans le centre du monde arabo-musulman à l’époque désignée dans le titre, en montrant l’inadéquation du concept moderne d’homosexualité, et en soulignant la forte disparité entre la centralité d’une thématique homoérotique en poésie, sous ses deux aspects chastes ou transgressifs, généralement pédérastique, littérairement légitime, et d’autre part la condamnation universelle dans le discours littéraire et juridique du passage à l’acte sexuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *